Menu


Découvrez l'histoire de la famille Quet, propriétaire viticole depuis de nombreuses générations.



Nouvelle génération, un frère, une sœur dans la continuité familiale

La génération actuelle, David et Sophie Quet, à la tête de 47 ha, a misé essentiellement sur le développement de la qualité des vins.
Auparavant, la propriété a été gérée par Jean-Claude, et son frère Jean-Pierre, ces trente dernières années.

Ces derniers avaient 2 objectifs : poursuivre le développement de l’entreprise en plantant en vignes, des surfaces disponibles afin de pouvoir rester compétitifs et développer la vente en bouteilles pour tirer une meilleure marge de leur production.

En 1976, ils vont saisir l’opportunité de prendre une petite exploitation en fermage qui, outre une superficie en vigne de 3.5ha, va leur permettre de pouvoir ajouter un nouveau produit à la gamme déjà existante, le Lalande de Pomerol.

 

Histoire

Depuis 1850, cette propriété est administrée par la famille Quet.

Après la fin de la « grande guerre », Joseph VIROLLE et Denise CLERMONTET, issus de familles de petits agriculteurs de Montagne et des Artigues de Lussac, vont mettre à profit les 6 à 7 hectares que leurs parents leur ont cédés.

À la fin de leur carrière, ils seront à la tête d’une exploitation d’une vingtaine d’hectares dont une dizaine de «Bordeaux Supérieur» et de « Montagne Saint Emilion ».

Leur fille Josette et son époux René QUET, hériteront de nouvelles parcelles, situées sur les communes de Saint Emilion et de Saint Christophe des Bardes. En 1956, le couple a l’opportunité d’acquérir une exploitation d’une vingtaine d’hectares au total.

Cette acquisition, essentielle pour le développement futur de l’exploitation, se révèlera très lourde à assumer à cause du grand gel de l’hiver 1956. La commercialisation du vin était alors, réalisée par la vente en vrac auprès du négoce bordelais, comme le pratiquaient la plupart des viticulteurs à cette époque.


@ Vignobles Quet 2016 - Mentions Légales

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération